Malheureusement bien trop présents dans les produits alimentaires de consommation courante! A savoir, il y a 5 grandes familles d’additifs:
 – les colorants (E100 à E199)
 – les conservateurs (E200 à E299): indispensables contre la prolifération des moisissures
 – les antioxydants (E300):  empêchant les fruits de foncer
 – les agents de texture (E400)
– les exhausteurs de goût (E600)
Un additif sur quatre présente des risques – nocifs – pour la santé! Voici une liste des principaux additifs à éviter.

1. Acesulfame K (E950)
Notamment soupçonné d’être cancérigène pour l’homme, suite à des cancers observés en tests animaliers.
Concerne: sodas, jus de fruits, sirops, boissons lactées, bonbons, pâtisseries, desserts, plats préparés, sauces

2. Sirop de glucose fructose
C’est un édulcorant transformé à base d’amidon de maïs, principalement composé de glucose. Concerne: pâtisseries industrielles, biscuits aux fruits, sirops, confitures, sodas, sauces, charcuterie

3. Farine raffinée
Une fois les couches et les éléments nutritifs du grain enlevée, la farine est blanchie avec du dioxyde de chlore, de la craie, de l’alun et du carbonate d’ammonium, ainsi plus esthétique pour le consommateur. Du bromate de potassium – un oxydant cancérigène très puissant dangereux pour les cellules – est rajouté.
Concerne: pâtisseries et biscuits industriels, pain blanc, pain de mie

4. Benzoate de sodium (E211)
L’additif qui est le plus susceptible de provoquer de l’asthme, de l’urticaire ainsi que des symptômes cutanés, mais surtout de l’hyperactivité chez les enfants! Considéré comme potentiellement cancérigène et neurotoxique.
Concerne: tartes industrielles, confitures, sodas

5. Colorants artificiels (E1**)
Selon l’académie américaine des pédiatres,  l’hyperactivité a été officiellement liée à la consommation de colorants alimentaires artificiels!
Concerne:  bonbons, margarine, fromage, confitures, desserts, boissons

6. Nitrate de sodium (E251)
Très toxique! En plus d’être cancérigène, les nitrites empêchent le transport de l’oxygène dans l’organisme, davantage dangereux pour les enfants. En consommer en grande quantité provoque des nausées, vertiges, arythmie cardiaque et même gastroentérites. En petite quantité, amnésies, anémie, néphrites et destruction des vitamines sont possibles.
Concerne: charcuteries industrielles, viandes traitées, fromages

7. Glutamate monosodique (E621)
Un des additifs les plus contestés! En grande quantité, il serait mortel pour les neurones. Il est soupçonné de jouer un rôle dans le développement des maladies comme celle d’Alzheimer, de Parkinson,…
Concerne: soupe industrielles, chips aromatisées, plats préparés, bouillons

8. Aspartame (E951)
Cancérigène, il appartient aux glutamates industriels (juste au dessus), additifs les plus contestés. Exposé comme un poison lent aux effets adverses, les effets secondaires concernent surtout la dérégulation du poids, la formation de différentes formes de cancer et des effets sur le cerveau. Il causerait ou amplifierait les désordres émotionnels, maux de têtes, insomnies, crises ou encore dépressions. Ce serait un édulcorant inefficace et dangereux chez le diabétique!

9. Gras trans
En supprimant les gras naturellement saturés de l’alimentation comme le beurre, la consommation de gras trans est encouragée comme avec la margarine. Le gras trans est un ensemble d’huiles rendues solides par l’hydrogénation! Ces huiles dénaturées augmentent les mauvais lipides sanguins et les inflammations, elles sont liées aux cancers du sein, du côlon et de la prostate. Le soucis, c’est qu’il n’est pas toujours mentionné sur l’étiquette car il peut intervenir durant la cuisson, comme pour les fritures à haute température.
Concerne: biscuits, pâtisseries et viennoiseries industrielles, céréales, pains, pâtes feuilletées…

10. Sulfites (E221 et E225)
Ces additifs ruinent la vitamine B1 et actionnent la prolifération de bactéries responsables de troubles intestinaux. En cas d’alimentation déséquilibrée, ils peuvent causer des irritations gastriques et autres troubles digestifs. Concerne: frites surgelées, fruits en conserve, vin…

Les additifs alimentaires ne sont pas considérés dangereux tant que leurs consommation reste faible, cependant il est vivement recommandé d’éviter de trop consommer les plats cuisinés,les boissons industrielles et les produits dits allégés! On est jamais mieux servi que par soi-même comme on dit! 😉
Pour plus d’infos, voici une liste complète des additifs acceptables versus à éviter.

Source