Le point sur les glucides

Entre les régimes, les programmes de sport, ou encore les maladies, nous sommes amenés à croire que les glucides sont à bannir! Sachez qu’ils sont également présents dans les légumes, alors arrêtons d’en faire tout un plat 😉

En gros
Les glucides ont pour rôle de fournir de l’énergie aux cellules de l’organisme, afin que celles-ci puissent communiquer entre elles. Une fois mangés, les glucides se transforment rapidement en glucose qui permet à de nombreuses cellules de fonctionner, comme celles du cerveau! Le cerveau aurait besoin d’environ 140g par jour! Il y a les sucres simples, dit rapides, qui élèvent rapidement le taux de glycémie et les sucres complexes, dits lents, qui sont stockés dans le foie et dans les muscles pour une utilisation ultérieure – et immédiate sous-entendue car le corps a constamment besoin d’énergie!

Surconsommation
Ce n’est pas nouveau, une consommation de sucre en excès favorise le surpoids et le diabète de type 2. Mais en évitant, ou en consommant modérément les boissons, friandises, produits laitiers sucrés, et les céréales, votre consommation en sucres ajoutés réduira fortement! Une consommation excessive de sucres, surtout raffinés, favorisent les caries et certains cancers!

Carences
Un régime alimentaire très faible en glucides (en dessous de la quantité minimale requise pour le cerveau) peut entraîner l’augmentation de la production de cétones et donc, une perte de densité minérale osseuse, l’hypercholestérolémie, l’augmentation du risque de lithiases urinaires et même nuire au développement et au fonctionnement du système nerveux. Des apports très bas en glucides peuvent également altérer la sensation de bien-être (malaise, fatigue).

Combien par jour?
Ils sont censés couvrir 50 à 60% des besoins en énergie… plutôt 50% si l’exercice ne fait pas parti de notre routine! Ce qui représente entre 100 et 130 grammes par jour.

Lesquels?
Le plus bénéfique est de consommer les aliments dont l’index nutritionnel est le plus élevé! Privilégiez les féculents (patate douce, riz, pâtes complètes, boulgour…) et légumineuses (lentilles, haricots, pois chiches) pour un apport continu tout au long de la journée, et les fruits pour un reboost immédiat!

Quand et comment?
Lorsque nous avons un taux de sucre dans le sang élevé (comme après avoir tué une plaquette de chocolat…), notre corps libère de l’insuline afin de réduire ce taux rapidement. Et l’insuline va diriger une partie des sucres dans nos tissus adipeux, c’est ainsi que nous prenons du gras. Du coup, il est recommandé de consommer ces sucres à assimilation rapide lors de nos repas, ou du moins accompagnés afin que leur digestion soit ralentie et que leur libération soit régulée.
Il est conseillé de consommer les glucides le matin, comme source d’énergie immédiate. Car, suite au jeûne de la nuit, le métabolisme ainsi que la sensibilité à l’insuline sont plus élevés vu que les réserves ont été vidées! Le corps a également besoin d’énergie pour se mettre en marche. Si vous faites de l’exercice, il est conseillé d’en consommer quelques heures avant afin d’assurer un apport d’énergie continu, et après votre session, lorsque les muscles sont vidés de leurs réserves.

2018-09-11T15:34:47+00:0006-09-18|Infos, Nutrition|